Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de laurentfly

parapentiste Breton, je partage mes vols tout partout

somptueux, théâtral Mont Blanc

Publié le 11 Septembre 2014 par laurentfly

somptueux, théâtral Mont Blanc

Destination prestigieuse

pour finir ce bel été

Septembre est arrivé et les jours raccourcissent. J'ai volé principalement à St Pabu étant donné que la brise n'a pas voulu sortir du secteur NNO (du coup il y a quelques pilotes que je n'ai presque pas croisés, qui volaient à Binic, Tablettes, Bilfot... Salut à eux !).

Mais depuis le début du mois les Goélands d'Armor ont émigrés à la pointe Du Roselier. C'est au tour du vent de NE de faire des siennes.

De mon côté je migre plus loin, toujours en France mais tout au bout, à l'opposé de chez nous.

 

Majestueux Mont Blanc

le Mont-Blanc, cette dernière marche de l’escalier de la terre à l’aide duquel l’homme se rapproche du ciel. (Alexandre Dumas, impressions de voyage)

Gestion du bilan carbone

Je savais avoir quelques jours - 6 - dispos début septembre et j'ai donc décidé dès le 9 août de partir, seul, ce qui impliquait des frais routiers, ou la jouer dans les transports en commun. option gagnante, quitte à se retrouver dans le métro Parisien sous des regards amusés et même un « bon vol » sur le quai de Bercy.

Basé à Chamonix j' ai bénéficié d'une carte magique qui m'a donné accès à touts les bus, télécabines et téléphériques de la vallée pour 3€/jour, y compris Aiguille du Midi.

L'auberge de jeunesse de Chamonix nous a fait un « craquage »,ils remettent ça cet hiver. 

 

3 jours face au colosse de granit

Autant dire que la fenêtre était courte et que j'ai été accompagné par ma bonne étoile. N'éspérant pas voler les 3 jours durant, faut pas réver non plus, je pense m'accorder une journée de balade en vrai touriste, sans savoir laquelle.

c'est du panorama !

c'est du panorama !

Jour 1

déco Planpraz, objectif: plein les mirettes

Comme la météo annonce un ciel clair ça facilite la chose.

Pour ne pas gacher la journée c'est très tôt que je pars repérer l'atterro du bois du bouchet. C'est tôt aussi que je monte à Planpraz. J'arrive vers 10h sur place et c'est au déco NE que ça se passe pour moi ce matin. En passant devant le déco SE ce sont des ailes de speed (9 à 14 m²) qui décollent léger sous le vent. J'arrive tôt mais je suis le dernier à décoller. J' ai pris mon temps j'attendais une petite brise mais il faut admettre qu'avec ma Ucross cette brise est la bien venue. Je décolle vers 11h30 dans des conditions plutôt stables, les pilotes qui ont décollés avant moi ne touchent rien. Je vole d'abord loin du relief, le temps de me réhabituer à la verticalité, puis je fais demi-tour vers Flégère.

Le but du jeu étant de voler dans cette vallée et de m'en prendre plein la vue j'en profite un max durant ce vol de contemplation. Je n'ai pas trop insister pour gratter mais ce n'était pas mon objectif. J'enroule un peu, histoire de reprendre 100m et dire que « j'ai  thermiqué  à Cham' et c'est marre » ! Je me suis fait mon kif' !!!

la trace à Chamonix http://www.doarama.com/view/25380

Direction Passy

Quand je quitte la vallée de Chamonix il est près de 14h et les quelques ailes qui ont réussies à monter plafonnent sous le Brévent. Ayant consulté plusieurs avis locaux je me méfie de la brise dans cette vallée encaissée. Je m'étais rencardé avec Christian un « locaux » de St Gervais en compagnie duquel je devais faire un vol, finalement on n'a fait qu'échanger par téléphone. Sur place ça semble correct bien que l'extraction ne semble pas pour tout le monde. Je dois attendre la navette du CEP qui ne remonte qu'à 15h30. J'arrive un peu tard pour espérer me balader vers Varan mais je passerai au dessus du déco pour un vol qui durera 1h. A l'aise en vol j'enroule tout ce que je trouve mais sans m'extraire. Ma récompense aura été d'être le dernier posé après avoir vu un paquet d'ailes poser ayant décollées bien après moi. « Il est pas fini l' Jean Claude ! Avec un C comme Convenant...T'en veux? » 

j'en avais rêvé. Déco Planpraz et atterro le bois du Bouchet. Magique !!!
j'en avais rêvé. Déco Planpraz et atterro le bois du Bouchet. Magique !!!
j'en avais rêvé. Déco Planpraz et atterro le bois du Bouchet. Magique !!!
j'en avais rêvé. Déco Planpraz et atterro le bois du Bouchet. Magique !!!
j'en avais rêvé. Déco Planpraz et atterro le bois du Bouchet. Magique !!!
j'en avais rêvé. Déco Planpraz et atterro le bois du Bouchet. Magique !!!
j'en avais rêvé. Déco Planpraz et atterro le bois du Bouchet. Magique !!!
j'en avais rêvé. Déco Planpraz et atterro le bois du Bouchet. Magique !!!
j'en avais rêvé. Déco Planpraz et atterro le bois du Bouchet. Magique !!!
j'en avais rêvé. Déco Planpraz et atterro le bois du Bouchet. Magique !!!

j'en avais rêvé. Déco Planpraz et atterro le bois du Bouchet. Magique !!!

Il est 8h40, Un pilote à déjà décollé il y a 20 minutes et est en direction de Passy. Exceptionnel, il n'y avait presque pas de vent, dixit Geoff, une connaissance Canadienne, présent là-haut

Il est 8h40, Un pilote à déjà décollé il y a 20 minutes et est en direction de Passy. Exceptionnel, il n'y avait presque pas de vent, dixit Geoff, une connaissance Canadienne, présent là-haut

Jour 2, la haute montagne

Petit déj' à l'aiguille du midi

La météo annonçant peu de plafond et un ciel couvert, je prends à profit cette journée pour découvrir la haute montagne. Sur l'indication de Thierry H, je m'organise pour être dans la première benne dans le but de profiter du panorama avant que la couche nuageuse ne s' épaississe. Je zappe mon petit déj', tanpis je le prendrais là haut à 3842m, le plus haut petit déj' d'Europe.

Je n'avais pas percuté que la première benne regroupait tout les furieux de la haute altitude, parapentiste, alpinistes, guides et leurs clients... Cette ambiance est très excitante et quand, arrivé au sommet de l'aiguille du midi, le majestueux Mont Blanc a daigné sortir des nuages j'assiste à un vibrant spectacle. Il n'en ai pas moins qu'à cette altitude chaque effort coûte en respiration et quand je me suis posté à l'entrée de l'arête de l'aiguille je ne m'imaginait pas sereinement faire parti des aventuriers, encore moins avec ma mémère Ucross et son package de 22Kg. Non,merci sans façon !

 

Les Grands Montets

Puisque il est tôt ça me laisse le temps d'aller repérer un autre déco d'altitude qui me tente, celui des grands Montets 3200m. J'y suis en début d'après-midi et déjà le ciel s'assombri. Je trouve ce site beaucoup plus accueillant. Je prends le temps d'observer des alpinistes s'attaquer à la paroi des grands Montets,époustouflant. J'accède au glacier par un petit chemin balisé. C'est en remontant vers les installations que je croise 3 biplaceurs et une pilote solo. Je m'informe des usages et j'assiste à son décollage. Le problème d'accès au Glacier est vite résolu car elle décolle à une dizaine de mètre du balisage. Maintenant que j'ai vu ça je pense franchement à y revenir équipé plus léger. Je n'ai pas eu de regret car elle fût la seule à décoller (hors nuage). Pour les biplaces, je n'ai pas vu, trop de brume...

Plus tard dans l'après-midi le ciel était de nouveau plus dégagé autour du plan de l'aiguille mais une brise bien présente avait de quoi calmer les pilotes qui ne volait pas en biplaces ou sous une aile rapide. Pas de regrets.

somptueux, théâtral Mont Blanc
somptueux, théâtral Mont Blanc
somptueux, théâtral Mont Blanc
somptueux, théâtral Mont Blanc
somptueux, théâtral Mont Blanc
somptueux, théâtral Mont Blanc
somptueux, théâtral Mont Blanc
somptueux, théâtral Mont Blanc
somptueux, théâtral Mont Blanc
somptueux, théâtral Mont Blanc
somptueux, théâtral Mont Blanc
somptueux, théâtral Mont Blanc
somptueux, théâtral Mont Blanc
somptueux, théâtral Mont Blanc
somptueux, théâtral Mont Blanc
somptueux, théâtral Mont Blanc
somptueux, théâtral Mont Blanc
somptueux, théâtral Mont Blanc

Jour 3

Passy, « j'aime bien quand c'est un peu plus moins calme ! »

Mon point météo me fait penser que la journée risque d'être tendu car des surdéveloppements sont attendus très tôt. Je décide de prendre l'option Passy où je rejoins Richard un pilote Nantais. Arrivé sur site le ciel est chargé et indécis. Une aile vole sous les gros cums mais j'apprendrais qu'il a décolé de Varan. Sinon, les ailes qui décollent de Plaine-Joux n'ont pas l'air d'accrocher grand chose. Les nuages au dessus des Fizz se gonflent et se dégonflent sur place, l'avis est unanime il faudra surveiller cette masse nuageuse en vol.

Nous sommes un petit groupe à avoir pris la navette et on décolle derrière les élèves. Au déco c'est la pétole et j'en bave de les voir décoller dos voile. Avec ma Ucross je guette le moindre créneau et je décollerai bon dernier. En vol je surveille au dessus de ma tête pour voir si le gros cum' ne déborde pas trop et j'aperçois des cheveux, signe que ce joli congestus tape la couche supérieur et ne demande qu'à se transformer en cumulonimbus. "Pas de stress, y'a point S !" Je tire vers Chedde et j'écourte mon vol. Resté au déco 1 heure de temps j'ai eu le temps de voir 3 autres pilotes dans une masse d'air qui semblait encore très stable (ils ont pris quelques 200/300m) sous un ciel qui s'ouvrait, se refermait. À 15h c'était baclé, ciel bouché et à Chamonix il pleuvait à cette heure là, donc pas de regrets.

 

somptueux, théâtral Mont Blanc
somptueux, théâtral Mont Blanc
somptueux, théâtral Mont Blanc
somptueux, théâtral Mont Blanc
somptueux, théâtral Mont Blanc
somptueux, théâtral Mont Blanc

Histoire de me remettre dans le ton, de retour sur nos côtes Bretonnes, je me suis offert ma première CFD de la saison. Un Roselier/Binic A/R, histoire de saluer les potes au dessus de Tournemine, Les z'immeubles, Binic et la pointe ... « Et c'est pas fini ! » 

 

Commenter cet article

fred vtt 20/09/2014 22:35

Hello laurent, tres beau récit et belles photos .
fred et son vtt

laurent 25/09/2014 20:21

Salut,
Merci, alors ça ne te manque pas trop la montagne aux neiges éternelles ?
J'espère que je croiserai ton vtt et toi dessus plutôt que dans un train. Si tu bouges vers les côtes d'Armor pour un challenge tu me préviens.
Laurent et son gros sac