Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de laurentfly

parapentiste Breton, je partage mes vols tout partout

pas par là, Zébulon !

Publié le 2 Mai 2012 par laurentfly

mardi 1 mai
 
    capandré tof 4Je me rends très tôt à Clécy puisque qu'ils annoncent du vent faiblissant rapidement et passant SE et Clécy en SE "c'est pô bon !".
Arrivé à 10h30, des biplaces sont en l'air mais ils n'avance pas beaucoup. Balise: 22/34 Km/h en SSO, ça calme un peu.
Séance de gonflage peu de décollage, j' attends de voir venir.
11h30, La balise est un peu plus sympatoche 22/31 Km/h et déjà c'est la file d'attente pour décoller. 1 mai + touristes + prépa Qbi, ça décolle sec. Il semblerai que les conditions s'installent mais les "Qbistes" font des fléchettes, donc pas trop d'indications de la masse d'air. Seule indice sur site, les décos sont propre et ça avance (faut dire, des Peak2 ou autres Mantra 4...drôle d'indice
Après discussion avec Adrien et Thibeault ou d'autres, j'essaye de me faire un plan de vol. Vu que la dérive prévue nous mène tout droit vers la TMA, si je veux sortir du bocal il va falloir que je crabe. Au départ avec une prévision S devenant SSE faible je me laisse tenter par une exploration vers Thury Harcourt/Aulnay sur Odon. Le "Dré" m' avait parlé d'une balise à l'antenne relais devant Aulnay et j'ai envie de me faire cette colline.
Sur le déco j'observe les ailes et je suis dubitatif  Il y a 2 ou 3 ailes qui sont parties en face, de l'utre côté de la rivière vers le Bô et arrivé là-bas ils se font catapulter  . Un regard sur la dérive des Nuages... Non, ils dérivent bien S/N  donc le SE n'est pas encore là (et il ne viendra que très tard ) Du coup J'ai vriment le cul entre deux chaises mais l'option se placer de l' autre côté de St Rémy de l' Orne en attendant que ça dérive un peu en SSE reste jouable. FEU !!!
 vol de contre 
En vol je trouve rapidement les ascendances mais je continu à regarder les autres pilotes et c'est toujours aussi étrange . Avec 600/700m j'irai bien rejoindre les 2 ou 3 téméraires qui sont en appuis sur Le Vey mais pour aller où après ? Je monte, je me fais reculer et je repart devant en perdant beaucoup, ça plusieurs fois . capandré tof 3Moi je ne vais pas rester ici . Par contre ç'est très cyclique et quand ça monte c'est généreux, voir très généreux mais pas trop installé. Quand je vois une belle aile se faire catapultée devant moi il me reviens des images d'Allevard: je suis derrière le thermique et je vais salement me faire secouer avant de me faire aussi catapulter.
Zou ! dans la pompe et qui est en train d' enrouler avec une ENZO ? C'est Bibi ! J' apprendrai plus tard que le pilote tout pèpère/stoïque c'était Didier De Saint Etienne, beau pilotage en l'occurence. Arrivé 100M sous le nuage les options divergent. lui taille tout droit vers Clécy/Le Vey et moi je trace vers St Rémy. Mon choix à dû le surprendre mais j'ai un plan de vol, moi !  
Arrivé au début du relief je ne suis pas fier. Où ça reprend ? comment ça va taper ? Grosse inconnue... Finalement le premier thermique est plutôt acceuillant, par contre la dérive est énorme et quand j'entends la balise 20/34 Km/ SSO pas de doute si je veux faire cette ligne de crêteil est hors de question de trop reculer sans quoi je suis vite arrivé à Thury devant la TMA.
 
En mode Rafale
capandré tof 1à ma grande surprise j'avance quand même bien mais les thermiques sont péteux et couchés sur le haut. Deux fois je me crois enterré et quand je cherche à 50m/sol à rentrer bien en arrière du champ où j'ai choisi de poser je me fais démonter (en mode essorage) et je garde le thermique qui me sort. pas question de sortir d' un merdier pareil à son pied  c'est plus doux là haut  
Malgré tout je quitte ces thermiques vers 800mcar la dérive est trop importante. Ce que je gagne en hauteur, je le paie en contre vent.    
 
Opération Zébulon
Vous vous rappelez, tournicoti-tournicoton, un peu comme ça ! Un vol comme posé sur un ressort. plus tu es bas et plus tu va te faire ressortir dans du teigneux. Finalement je me prends au jeu et j'envisage de plus en plus d'aller à l'antenne puis pourquoi pas de dériver tranquillou vers Aulnay. Un qui a dû bien halluciner c'est le pilote d' avion de tourisme qui fait le crochet quand il me voit sortir en enroulant un +4/+5 M/s dans bords les vent de cul (nez au vent mon vario crisait,lopette  )
 
Les plafs, Dedieu !
Du coup, à ce petit jeu j'arrive en bout de crête et je ne sais plus trop quoi faire. Un moment je pense à faire demi-tour mais dans mon esprit le SSE va se mettre en place et retraverser St Rémy puis remonter ça va être copieux . Alors que je ne suis plus très loin de l' antenne je m'accroche à l'idée que dansun petit renfoncement que je vois un bon thermique m' attendra pour me catapulter comme ses congénères. Mais en fait je quitte le thermique de fin de crête trop bas (ne voulant pas être trop en arrière et contrer comme un sagouin) et je suis trop bas pour raccrocher. Fin du vol, je fais 10 Km en 1h25  mais très bon exercice de face-vent. Grosse confiance en mon Ucross en cette journée "printanière" qui a vu un secours après départ en vrille et pas des moindres... Marc Jeanne, heureusement sans bobo (sauf pour l'arbre  )
 
Si j'avais été plus malin j'aurai suivi le thermique jusqu'à son plaf (1000m env) et je taillais vers Aulnay 3/4 arrière, ça faisait 15 bornes   
 
Un petit résumé en images
 
 
la trace, en version animée
Commenter cet article